Les instructrices

Nous nous réjouissons de vous rencontrer!

_DSC0349

Isabelle Corboz

Psychologue, psychothérapeute formée à la pleine conscience

J’ai découvert la méditation en pleine conscience en 2003 lors d’un atelier MBSR (Meditation based on stress reduction) dans le cadre de ma formation continue de psychologue.

Je l’ai pratiquée de manière intensive durant ma deuxième grossesse et j’ai ainsi pu expérimenter les bénéfices apportés. C’est un outil que je propose également régulièrement à mes patients souffrant de troubles du comportement alimentaire et je perçois les changements que cela occasionnent chez eux lorsqu’il l’utilise au quotidien.

Je souhaite pouvoir faire découvrir cette approche que j’ai intégrée dans mon quotidien et qui m’apporte plus de calme et de sérénité. Une approche qui s’adapte à tous les moments de la vie, que ce soit pour se réconcilier avec l’alimentation, durant la grossesse ou tout simplement dans notre vie quotidienne. J’espère pouvoir vous faire partager  cette pratique.

Formations

2017: Retraite de 5 jours « mindfull eating and conscious living » niveau 1 animée par Jan Chozen Bays et Char Wilkins
2015: Titre de spécialisation FSP en Thérapie cognitive-comportementale
2011: Formation d’instructrice de groupe de « Pleine conscience », retraite atelier de MBCT, 4 journées, ASPCo; suivi personnel de 8 séances MBSR, 30 heures de groupe,  50 heures de pratique personnelle en 2013 avec Pierre Gallaz

2011: CAS en thérapie cognitivo-comportementale à l’Université de Lausanne
2010: Retraite de pleine conscience animée par Martine Batchelor (dans le cadre de l’ADM) 2006: Séminaires sur « L’application de la relaxation dans le cadre de la psychothérapie », FSP 2005: Diplôme d’Etude Supérieur D’Université en Toxicomanie: drogues tabac et autres addictions de l’Université de Paris 8) 2006-2007: Séminaire  d’auto-hypnose : un outil de développement personnel, Séminaire sur l’affirmation et l’estime de soi: approches cognitives et comportementales, FSP

2004: Diplôme en psychologie, Université de Lausanne

2003: Licence (Master) de psychologie de l’Université de Genève
_DSC0333 (1)

Myriam Gamba

Psychologue formée à la pleine conscience

Passionnée depuis plusieurs années par divers arts corporels tel que le yoga, le tai chi et la méditation, c’est à la fin de mes études de psychologie que je découvre la pleine conscience. Cette approche conciliant le corps et l’esprit m’a de suite attirée par son doux équilibre.

Je pratique quotidiennement la méditation en pleine conscience et cela me change la vie au quotidien. Cette philosophie me permet d’appréhender tous les événements de la vie, agréables et désagréables, pleinement et en toute sérénité. Je me sens vivre activement, entièrement et me sens forte et sereine.

Je suis tellement reconnaissante d’avoir découvert cette approche que je souhaite à présent la partager avec toutes les personnes qui souhaitent vivre plus consciemment leur vie.

Formations

2013: Formation de psychothérapie comportementale et cognitive à l’Université de Lausanne
2012: Séminaires sur « L’application de la relaxation dans le cadre de la psychothérapie », FSP
2011-2012: Formation d’instructrice de groupe de « Pleine conscience », retraite atelier de MBCT, 4 journées, ASPCo ; suivi personnel de 8 séances MBSR, 30 heures de groupe, 50 heures de pratique personnelle, Pierre Gallaz
2010: Formation en analyse transactionnelle, cycle I (2 ans), Centre d’A.T., Certificat en toxicomanie : prévention et réadaptation, Université de Montréal –  Formation à l’entretien motivationnel, CTA CHUV
2007-2008: Formation systémique sur « L’intervention créatrice en psychothérapie dans une ère postmoderne », Institut de pratiques réflexives
2006-2007: Séminaire  d’auto-hypnose : un outil de développement personnel, Séminaire sur l’affirmation et l’estime de soi : approches cognitives et comportementales, FSP
2006: Diplôme en psychologie, Université de Lausanne
2005: Master en psychologie – Recherche de licence sur «Evaluation qualitative de la Pleine conscience basée sur la prévention des rechutes dépressives chez un patient», Université de Lausanne